MetaTips

Le blog de l'edition logiciel en ligne

Articles

Preface Part 3 - Objectifs de la startup et description du projet

Posted by Allouche Mathieu on January 11, 2013 at 5:00 AM

Type : Article
Si vous êtes arrivé ici, c'est que vous avez certainement lu la Partie 1 et 2 de cette préface. Si ce n’est pas le cas, il n’est pas trop tard. Je vous propose maintenant de découvrir la teneur même de mon projet, qui n’est déjà plus que le mien mais celui de ceux qui ont adhéré au projet. Je sais que certains attendaient cet article afin de mesurer tout le chemin parcouru. Je profite pour remercier Maëlle, Arnaud et Karine pour leur coup de main. Bonne lecture.


Version
27/12/2012 - V1 - Teaser, sortie officielle le 9 janvier
09/01/2012 - V2 - Version officielle
11/01/2012 - V3 - Ajout des rétributions compensatoires et complément du plan d’investissement


Introduction

Né il y a quelques années, ce projet a pour objectif d’expérimenter la mise en œuvre de mécaniques communautaires et virales à tous les stades de la création d’une entreprise : de l’organisation stratégique et financière à la conception même des produits. Imprégné par cette philosophie, ce projet a depuis mai 2012 pour vocation de devenir une startup spécialisée dans l’édition de logiciels communautaires de nouvelle génération.

Notre volonté :

ETRE DES GENERALISTES HYPER SPECIALISTES

Notre slogan :

PRET A FAIRE DE BELLES CHOSES ?... REJOIGNEZ L’AVENTURE


Le contexte, la problématique, l’état du marché, les grandes tendances

Cette startup lancera un nouveau procédé de conception, d’hébergement et de commercialisation de logiciels, basés sur un modèle applicatif inédit et un business model très innovant, dans l’objectif de répondre à ces problématiques :

Les réseaux sociaux ne sont pas adaptés à notre quotidien de travailleur et les applications métiers sont rarement pourvues de bonnes fonctions de prospection. Les seuls outils de marketing direct efficaces et ergonomes sont des logiciels professionnels, chers, complexes à utiliser et à intégrer. Or ces outils middlewares si vitaux à la plupart des projets, ne doivent plus être réservés à une élite. Les modèles économiques permettant de découpler son chiffre d’affaire par un effet de levier sont nombreux. Comment les mettre en œuvre pour qu’ils soient efficaces et qu’ils le restent? Comment faire pour qu’ils respectent les règles éthiques ? Quand on voit par exemple que près d’1 site sur 2, mettant en œuvre ces mécaniques, a pour vocation de sortir les professionnels du cœur des problématiques ou à faire chuter les marge vers un point de non-retour…·Vous me posez pas mal de questions à juste titre sur cette section. Je publierai donc prochainement un article complémentaire avec un panorama illustré des plus fréquents modèles et leurs dérives éthiques (Je cherche à ce titre un co-auteur). Le développement d’applicatifs métiers reposent sur des étapes similaires, qui entrainent des difficultés communes et des développements identiques : 70% des fonctionnalités de prospection, de relation, de suivi des membres (ou de ses clients), sont communes à tous les projets 40% des problématiques fondamentales ne sont jamais gérées : Montée en charge, plan de relance, géolocalisation des données, sécurisation…


Quelques chiffres clefs en France…

Cette section sera complétée ultérieurement avec les chiffres du financement participatif, les chiffres du marketing direct : emailing, pub, les chiffres des sites communautaires : Viadeo, Linkedin, Facebook.

La stratégie, l’esprit et l’offre de la startup
Rien n’est acquis. Rester pragmatique. Ne pas avoir de vache sacrée. Toute grande chose commence par une petite opportunité. Nous fondons notre stratégie sur les opportunités de marché et les besoins métiers des communautés, sur la pluralité de nos clients, sur le découplage du chiffre d’affaire et de la masse salariale, sur le Marketing viral et social, sur la mixité des modèles économiques comme les offres ‘SaaS’ et ‘freemium’, sur le développement modulaire et communautaire, sur la consolidation croisée des applications et des données, enfin et surtout sur nos partenaires professionnels, afin de participer au renforcement du tissu économique.

Notre objectif est de créer, distribuer, maintenir des logiciels toujours plus centrés sur les besoins des utilisateurs, apportant plus de performances, de flexibilité, de rentabilité, de fiabilité et de rapidité à la mise en place. Comment ? En proposant une plateforme permettant de concevoir des communautés thématiques. Nous réunirons particuliers et professionnels autour de grands thèmes sociétaux comme le sport, l’auto-entreprenariat, la promotion de projets ou le financement participatif, ou des thèmes plus confidentiels autour de l’échange de données dans les métiers de la recherche par exemple…

L’ensemble des outils proposés seront dit « hybrides » et reposeront sur des applications et des market places. Les outils seront accessibles gratuitement, les utilisateurs pourront tester et utiliser le service gratuitement sans aucun coût d’installation ni d’initialisation. Les produits comporteront un ou plusieurs niveaux premium avec des fonctionnalités plus approfondies.

Construire et financer une telle application est long et couteux, c’est pourquoi nous avons un plan : Commencer petit "Modulariser" les investissements
Les grandes lignes du plan de financement
Pour financer son projet et motiver ses futurs investisseurs par le principe d’opportunisme et de viralité, nous lancerons une série d’applicatifs, basés sur un socle commun. Chaque applicatif, appelé ‘BU’ (Business Unit ou unité métier), sera ouvert aux investisseurs et aura pour objectif d’apporter de nouvelles briques fonctionnelles à la communauté. Chaque brique utilisée par d’autres projets apportera une source de revenus supplémentaires par rétrocession à la BU qui est à l’origine de son financement. Les projets BU devront respecter une charte pour être éligibles. Chaque BU, a pour vocation de devenir une structure juridique indépendante. L’ouverture aux investisseurs, s’envisage de 2 manières : Sous forme de préventes (pour certaines BU) Sous forme de parts dans le capital
Remarque : Chaque BU peut-être ouverte à 100% à l’actionnariat, mais par protectionnisme la structure mère ne sera ouverte.


L’architecture logique

JUMP
Nous allons créer tout un univers. Le Jump, c’est l’echange ou don volontaire de données entre communautés.C’est aussi la possibilité de publier une fonctionnalité.
Une fois le panel de fonctionnalités suffisant, la plateforme permettra de créer de nouvelles communautés. Le gestionnaire pourra piocher dans le catalogue ou rajouter ses propres fonctionnalités. Des ‘jump’ des données et des applications seront possibles d’une communauté à une autre. Chaque communauté s’acquittera auprès du socle d’une redevance mensuelle proportionnelle à sa consommation, avec un niveau gratuit.


Illustration de communautés et des ‘Jump’


Remarque : La particularité de notre plateforme et un avantage concurrentiel, c’est qu’elle sera nativement conçue pour cartographier le comportement de ses communautés.


Les grandes lignes du plan marketing
Cette section sera prochainement complétée.

Nous faire connaitre
Pour nous faire connaitre et jouer l’esprit 100% communautaire, nous avons choisi d’exposer toutes les étapes du projet sur Internet. De la réflexion à la mise en place : business plan, plan de financement, plan de lancement, les aides financières, les démarches, les études fonctionnelles, les études techniques, le montage des maquettes, la mise en place de l’infrastructure humaine, juridique, technique, les grandes lignes des codes source… Rejoignez l’aventure !

Afin de remercier les membres les plus actifs du groupe, je souhaite mettre un système de rétributions compensatoires :
Une prime de cooptation d’inscriptions sur le groupe Viadeo pour les 10 meilleurs. Un pourcentage dans la BU de leur choix proportionnel au nombre d’heures passées sur le projet. La valeur de la BU sera définie au moment de la levée de fond. Ainsi que probablement, une prime d’apporteur d’investisseurs.
Je complèterai prochainement cette section avec toutes les informations nécessaires.


Plan d’actions

Voici un extrait des actions que nous menons ou allons mener

  1. Etudes de marché
    • Recherche des besoins
    • Etude de la concurrence
    • Trouver 10 BU significatives pour valider les conceptes
  2. Mise en place des outils pour la promotion massive des projets et de l’entreprise
    • Création des profils viadeo, linkedin et facebook
    • Création d’un blog pour la publication sous forme d’articles
  3. Rechercher des financements :
    • Trouver des financeurs, objectif 3 BU afin d’avoir un panel de fonctionnalités de base significatif.
    • Identifier les aides disponibles
  4. Mettre en place une équipe pour chaque BU
    • Prospection par les réseaux sociaux
    • Pré-recrutement traditionnel
    • Organisation de « Challenges » dont le prix gagnant serait un poste et pourcentage dans une BU
  5. Mise en place des structures juridiques
  6. Faire connaitre le projet : salons marketing, e-commerce, techniques, concours innovation…


Notre besoin

On sait aujourd'hui, chiffrer le panel des fonctionnalités nécessaires et suffisantes pour amorcer le projet. Il représente environ 250 000 euros d’investissement : étude, documentation, développement, déploiement et support. Cette somme permettra de couvrir le coût de fabrication de certaines briques nécessaires aux BU. Les sommes engagées seront alors à retrancher sur les budgets des prochaines BU. Pour nous donner plus de chance, nous n’accordons aucune priorité dans les projets, même le plus petit projet nous permettra d’atteindre notre objectif. Le reste des besoins seront détaillés lors de la rédaction du BP.


Illustration attribution des investissements
Remarque : Je publierai prochainement un article sur les avantages de ce modèle dans le cadre du BP


Qu’avons-nous déjà fait ?

  • Mise en place des outils de promotion : Viadeo, blog…
  • Démarchage les partenaires techniques
  • Lancement de l’étude de 5 BU : TwinZ, Vendeurs Pro, EntreprendreTool7, SpiritOne, UrbanSport
  • Trouvé les porteurs de certaines BU
  • Identifié certaines ressources techniques
  • Lister les evenements ou nous devrons être present


Prochaine étape :
Structure - Choisir le nom de l'entreprise

 

Categories: Creer son entreprise

Post a Comment

Oops!

Oops, you forgot something.

Oops!

The words you entered did not match the given text. Please try again.

Already a member? Sign In

3 Comments

Reply CLEMENCE Emmanuel
6:11 AM on January 28, 2013 
Bonjour Mathieu,
je trouve ce projet très intéressant et innovant, j'aimerais qu'on en parle ensemble, j'ai des contacts qui pourraient aussi être intéressés à divers titres.
Emmanuel (twitter @eclemence)
Reply Allouche Mathieu
4:24 AM on January 14, 2013 
Bonjour,
J'ai noté de mon côté votre qualité d'avocat d'affaires. Je vous référence dans la liste de nos prestataires potentiels. Le projet démarre, nous n'avons pas pour l'instant de budget, pourquoi ne participeriez-vous pas ? Je vous contact par mail pour en discuter.
Pierre FREZOULS says...
Bonjour,

J'ai bien noté la création de votre start. j'accompagne, en ma qualité d'avocat d'affaires, exerçant son activité dans le domaine des TIC des entrepreneurs avec votre profil.

n'hésitez donc pas à me solliciter pour sécuriser votre projet.
Cordialement
Pierre FREZOULS
Avocat
32, Cours de l'Intendance
33000 BORDEAUX
Reply Pierre FREZOULS
12:41 PM on January 11, 2013 
Bonjour,

J'ai bien noté la création de votre start. j'accompagne, en ma qualité d'avocat d'affaires, exerçant son activité dans le domaine des TIC des entrepreneurs avec votre profil.

n'hésitez donc pas à me solliciter pour sécuriser votre projet.
Cordialement
Pierre FREZOULS
Avocat
32, Cours de l'Intendance
33000 BORDEAUX